En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Qui était Jean Rostand ?

Qui était Jean Rostand ?

Par admin jeanrostand, publié le jeudi 26 mars 2015 20:02 - Mis à jour le samedi 8 juillet 2017 14:07

JEAN ROSTAND

***************

            Jean ROSTAND, fils du dramaturge Edmond ROSTAND et de la poétesse Rosemonde GERARD, est né le 30 octobre 1884 à Paris où il passe ses premières années en compagnie de Maurice son frère aîné.

 

            Après le triomphe de Cyrano de Bergerac, puis de l’Aiglon, Edmond ROSTAND, dont la santé est fragile, décide d’aller s’établir, avec toute sa famille, à Cambo, au Pays Basque.

 

            C’est dans la campagne environnante que Jean découvre son amour pour la nature, et partant sa vocation.

            C’est aussi l’époque où son père écrit Chantecler dont les personnages sont des animaux et, à cet effet, il élève les oiseaux les plus divers, afin de mieux pouvoir les décrire, ce qui ne manque pas d’intéresser vivement l’enfant.

 

            C’est la révélation quand Jean découvre avec passion les souvenirs entomologiques de J.M. FABRE qui lui permettent de préciser sa connaissance des insectes.

 

            En 1911, il passe avec succès son baccalauréat et se fait installer un petit laboratoire. A partir de 1913, il suit des cours en Sorbonne et fait la connaissance des grands maîtres de l’époque ; licencié en Sciences en 1914.

 

            Exempté du service militaire, il contracte cependant un engagement volontaire quand la guerre éclate et se trouve affecté en 1915 au laboratoire du professeur VINCENTil travaille jusqu’en 1918 au vaccin anti typhique.

 

            Jean ROSTAND se marie en 1920 avec sa cousine Andrée MANTE. Un fils François naît en 1921 et le couple s’installe en 1922 dans une villa de Ville d’Avray où la vie du savant se confondra avec ses travaux.

 

            Il reste toute sa vie un chercheur indépendant qui travaille seul, en « artisan » de la science, jusqu’à sa mort, le 3 septembre 1977.

 

*

*  *

 

            Jean ROSTAND fut un grand biologiste dont les travaux ont essentiellement eu pour objet l’embryologie et la génétique.

 

            Jean ROSTAND apparaît comme une figure de proue de l’immense effort de démocratisation de la connaissance. Il fut aussi un historien de sa spécialité, un remarquable biographe ainsi qu’un écrivain littéraire, essayiste et moraliste.

 

            Jean ROSTAND a été élu à l’Académie Française le 16 avril 1959. Il avait jusqu’alors refusé toute distinction honorifique.

 

*

*  *

Parmi ses principales publications, il faut citer : Les idées nouvelles de la génétique (1941) - L’homme (1941) - Hommes de vérité (1942-1948) - La pathogénèse animale (1950) - La Biologie et l’Avenir humain (1950) - La génétique des batraciens (1951) - Les grands courants de la biologie (1951) - l’Hérédité humaine (1952) - Ce que je crois (1953) - Notes d’un biologiste (1954).

 

Pour aller plus loin sur la vie de Jean Rostand

Pièces jointes
Aucune pièce jointe